Historique du club

espm-logoC’est en mai 1949 que l’Etoile Sportive Prisséenne voit le jour.

Une équipe seniors masculine et une équipe seniors féminine s’engagent en Championnats départementaux.

L’aménagement du terrain communal des Barbarants est entrepris.

Très vite, l’équipe féminine fait des progrès et devient l’une des meilleures de Bourgogne.

Peu à peu, des équipes de jeunes sont formées dont certaines obtiennent des résultats honorables.

En 1963, les seniors garçons sont Champions de Bourgogne et l’ESP accède au championnat de Bourgogne.

En 1970, construction de la Salle des Sports avec une participation importante des bénévoles. A l’abri des intempéries, les entraînements connaissent une parfaite régularité et la technique des joueurs  s’améliore.

Les Cadets ont grandi et passent en seniors, c’est le début d’une période euphorique.

Accession  en Nationale 4 en 1990.

Pour la 1ère fois l’ESP est en Nationale.

Rappelons les acteurs de cette ascension historique : P. Bragigand – P. Cortambert –  D. Guerin – G. Castano  – P. Desroches – G. Roccati – A. Combier – B. Duperron – C. Volet – E. Cortambert – Bob Gandy – D. Vouillon.

Et puis tout s’enchaîne :

1991, montée en N3, arrivée  de P. Met  –  D. Morel  –  Y. Fleury  – H. Raoult

1993,  montée en N2 avec la nécessité de recruter un étranger.
Pour accueillir les supporters, il a fallu agrandir la salle à plusieurs reprises

1997, le Club et la Ville de Mâcon s’unissent pour devenir l’Etoile Sportive Prissé Mâcon

1998, accession en Nationale 1

2001–2002, triste saison 12 victoires – 18 défaites : descente en N2

2002-2008, l’objectif du Club est de retrouver la N1, tout en prenant le temps nécessaire pour former un groupe jeune, qui jouera les premiers rôles avec des moyens modérés.

2008 sera l’année de la montée en Nationale 1 après trois échecs consécutifs en barrage

2009-2010, descente en Nationale 2

2011-2012, Play-off pour accession en Nationale 1

2014-2015, Play-off pour accession en Nationale 1

 

Tout au long de ces années un fervent engagement populaire a soutenu et soutient toujours l’ESPM !