Kaison Randolph, un pistolero à Prissé-Mâcon « ES Prissé-Mâcon Basket- Site Officiel de l’Etoile Sportive Prissé Mâcon

Kaison Randolph, un pistolero à Prissé-Mâcon

kaison randolph
dimanche 7 juillet 2019 | Actus , Avant-Matchs

Partager

Pour remplacer Jeremi Booth, 5e marqueur de N2 la saison passée (19,4 points), Prissé a décidé de miser sur Kaison Randolph, qui jouait en D4 espagnole en 2018-19 (23,3 points). Un bon profil de pistolero.

Frédéric Brouillaud nous avait dépeint le portrait-robot de l’arrière qu’il voulait pour compléter son effectif : scoreur, adroit de loin, avec une bonne dextérité et capable de créer du jeu pour lui et pour les autres. « Il remplit les cases », décrit le technicien.

9/10 à trois points en championnat l’an passé

Scoreur, le garçon l’est assurément puisqu’il tournait à 23,3 points (n°2 du championnat) la saison dernière à Cordobasket, en D4 espagnole. Adroit de loin ? « Il a fait 9/10 dans un match et il est adroit (39,4 % à trois points) sur un gros volume de tirs », reprend Brouillaud, avant de préciser : « Il aura des soirs tops et d’autres moins bien (il a aussi vécu une soirée à 0/14 de loin l’an passé) mais, globalement, il a le profil pour enflammer un match. »

Un profil un peu “croqueur”, à jouer tous les ballons ? « Je l’ai vu sur des matches complets en vidéo et son langage corporel est bon, il sait aussi se jeter sur un ballon pour sauver une possession, rassure Brouillaud. Je vais lui demander d’être dominant, de mettre des points, certes. Mais il va devoir s’inscrire dans notre collectif offensif et défensif. »

Reprise le 5 août

Frédéric Brouillaud confiait dans nos colonnes (JSL du 26 juin) qu’il recherchait, « de préférence, un garçon qui connaît déjà la N2. » Là-dessus, l’objectif n’est pas rempli. « C’est vrai mais, au moins, ce n’est pas un rookie, tempère le nouveau coach de Prissé. Il a déjà joué en Europe, en EBA (4e division espagnole), c’est l’équivalent d’un bas de tableau N1, haut de N2. »

Aujourd’hui, l’effectif de Prissé est bouclé. À plus d’un mois de la reprise, fixée au 5 août. « On aurait pu attendre la fin des camps aux États-Unis, le 10 juillet, conclut Brouillaud. Certains joueurs me demandaient d’attendre. Là, on a Kaison. On a un bon mois pour faire son visa, c’est parfait. »

EFFECTIF

Meneurs : Damien Belabre et Dylan Ferreira-Alves (Vichy-Clermont, N3).

Extérieurs : Kaison Randolph (Cordobasket, D4 espagnole), Jordan Aboki (Aschersleben, D4 allemande), Thibault Chevigny et Antoine Maillet.

Intérieurs : Martin Ngaloro, Philippe Hacquet, Grégory Séquélé (Calais, N2), Rudy Déal et Aziz Dia.

Xavier COLLIN (article JSL)