Le Tango Business Club en visite à la tonnellerie Dargaud-Jaegle « ES Prissé-Mâcon Basket- Site Officiel de l’Etoile Sportive Prissé Mâcon

Le Tango Business Club en visite à la tonnellerie Dargaud-Jaegle

TONNELERIE_JAEGLE_DARGAUD_-_15
mardi 25 décembre 2018 | Actus , Actus Partenaires

Partager

Jean-Marcel Jaegle, partenaire de l’ESPM depuis 3 ans, dirige depuis 1987 la tonnellerie qui porte son nom et celui de son grand-père. En ce frais matin de jeudi, c’est son entreprise, située à Romanèche-Thorins, que le Tango business club a visité.

Une entreprise familiale de 40 personnes, spécialisée dans la production de tonneaux à vin.

Entre 20 000 et 22 000 pièces sont produites en ce lieu tous les ans. Les Jaegle (Dargaud était le nom des tuteurs du papa, nom qui est resté) exportent leur savoir-faire dans le monde entier. La part de l’exportation représente jusqu’à 80% du chiffre d’affaires pour cette entreprise unique qui fournit, entre autres, la prestigieuse cave de La Chaize à Odessa, dans le Rhône, cave classée monument historique.

« L’exportation nous permet de travailler toute l’année, suivant les périodes de vendanges selon les continents. En avril, nous travaillons pour l’Amérique du Nord, à partir de juillet, pour la France et l’Europe, puis en octobre pour l’hémisphère sud. »

Depuis 2015, le tonnelier investit beaucoup dans la fabrication de foudres de chêne d’une capacité minimale de 10 hectolitres.

L’accuserait-on, par son activité, d’encourager la déforestation, il répond tout net : « Nous allons chercher du bois dans les plus vieilles forêts de France, des forêts domaniales qui ont de 150 à 220 ans. Alors, non, on ne fait pas planter des arbres pour couper, au contraire, nous cherchons des chênes qui ont des troncs au diamètre important. Et nous revendiquons ce côté élitiste de notre activité. L’élevage du vin sous bois représente 2% de la production de vin mondiale. C’est un marché de niche. » Tout est dit sur la philosophie des lieux : l’industrie du tonneau animée par l’esprit de l’artisan.

Pourquoi l’ES Prissé-Mâcon pour Jean-Marcel Jaegle ? « Par amitié pour Jean-Claude Alainé et Jean-Claude Cervos. Par ailleurs, quand j’étais au lycée, l’équipe de basket m’avait sollicité pour faire des photos. Mon intérêt pour le basket est donc ancien. »

Le Tangos Business club compte aujourd’hui 107 partenaires. Si vous souhaitez le rejoindre, demandez Jean-Philippe Lachaize.

Rodolphe Bretin – Mâcon Infos