« Prissé-Mâcon, c’est le club qui me correspond » « ES Prissé-Mâcon Basket- Site Officiel de l’Etoile Sportive Prissé Mâcon

« Prissé-Mâcon, c’est le club qui me correspond »

p-haquet
mercredi 8 août 2018 | Actus , Avant-Matchs

Partager

Article JSL – Crédit photo P. Desbois

Attendu comme l’un des cadres de l’ES Prissé-Mâcon 2018-19, qui vient de retrouver le chemin des parquets, Philippe Haquet ne boude pas son plaisir d’avoir trouvé en Bourgogne du sud un club fidèle à ses valeurs et à ses attentes. Rencontre.

Il n’a découvert ses nouveaux coéquipiers que depuis quelques jours. Mais ses deux premières séances d’entraînement avec son nouveau club ont achevé de le convaincre qu’en optant pour l’ES Prissé-Mâcon il n’avait pas fait le choix d’un club tout à fait comme les autres. « J’ai découvert un club convivial, vivant, avec des gens passionnés et prêts à donner le meilleur d’eux-mêmes » explique l’ancien pro (32 ans) de Saint-Vallier et Fos-sur-Mer notamment.

Le bon choix ? L’avenir le dira. Mais celui qui s’est replongé dans l’univers amateur la saison dernière sous la tunique du Lyon SO n’est pas loin de le penser. « Quand je me suis engagé avec le Lyon SO, c’était avec l’idée bien arrêtée de privilégier ma reconversion, explique le natif de Rillieux-la-Pape. Mais je me suis vite rendu compte que le projet qu’ils me proposaient ne correspondait pas à celui que j’étais venu chercher. Je me retrouvais dans un club amateur avec un mode de fonctionnement assez proche de la Pro B que j’avais fait le choix de quitter. Ce que je voulais, c’était continuer à jouer dans un club de bon niveau, mais trouver un environnement qui me laisse un peu plus de latitude pour parfaire mon projet de reconversion ».

« Ce n’est pas le club qui m’a contacté, mais moi qui l’ai appelé »

Il était donc écrit quelque part que Philippe Haquet et l’ESPM était fait pour se rencontrer. « Je connaissais

déjà Rudi (Deal) avec qui j’ai joué à Saint-Vallier ainsi que Martin (NGaloro) que j’ai côtoyé au centre de formation à Bourg. Dans le cadre de ma formation au diplôme d’entraîneur, j’avais également été en relation à plusieurs reprises avec Denis (Lacroix). Comme j’avais entendu qu’Octavio (Da Silveira) était partant, c’est comme ça qeu j’ai téléphoné un jour à Prissé. Je suis bien tombé puisqu’ils ne cherchaient plus qu’un poste 4 pour boucler leur recrutement ». La suite on la connaît. « Les dirigeants du Lyon SO ont bien compris ma situation et on s’est quittés en très bons termes » poursuit celui dont l’expérience et le vécu de basketteur devraient faire un des “tauliers” de l’ES Prissé-Mâcon cette saison. « Jeremi (Booth) ne nous a encore pas rejoint – voir ci-dessous – mais j’ai hâte qu’il soit parmi nous car, sur le peu que j’ai vu, je n’ai pas d’appréhension sur notre capacité à former un bon groupe. J’ai bien aimé l’intensité que tout le monde a mis, y compris les jeunes qui ont manifesté beaucoup d’envie. Pour peu que tout le monde projette sur le groupe les mêmes attentes, avec le même niveau d’exigences individuelles, il n’y a pas de raison pour que nous n’arrivions pas à former une belle équipe ».

    Les matchs amicaux.- 17 août (19 h 30) ESPM – Ouest Lyonnais. 22 août (19 h 30) : ESPM – Pont-de-Cheruy. 24 août (19 h 30) : ESPM – Bourg espoirs. 30 août (17 h 30) : ESPM – Chalon espoirs. 1 er septembre (19 30) : ESPM – Lyon SO

Pierre Desbois