Prissé-Mâcon passe tout près d’un gros coup « ES Prissé-Mâcon Basket- Site Officiel de l’Etoile Sportive Prissé Mâcon

Prissé-Mâcon passe tout près d’un gros coup

cheruy
dimanche 14 janvier 2018 | Actus , Résultats

Partager

Article JSL

Les basketteurs de Prissé-Mâcon ne sont pas passés loin de la victoire hier soir. En déplacement chez les Azuréens du Cannet, ils se sont inclinés 66-64. Menés quasiment toute la rencontre, ils ont pourtant eu l’occasion de l’emporter dans les ultimes secondes mais n’ont pas réussi à concrétiser.

Les premières minutes ont d’ailleurs été en faveur des visiteurs, grâce notamment à Zapha et Da Silveira (3-6, 4’). Mais les intérieurs ont fort à faire face au duo cannettan d’expérience Zianveni-Bennett. Les deux tours cannettannes enchaînent les paniers et passent un 10-0 à leurs adversaires (13-6).

Dix points de retard à la pause

A partir de ce moment-là les joueurs de Saône-et-Loire vont tout le temps courir après le score. Da Silveira doit sortir suite à sa deuxième faute mais Deal réalise un bon intérim. Plus adroits de loin, les artilleurs du Cannet permettent à leur formation d’atteindre la barre des dix points d’avance à la mi-temps (36-26).

L’ESPM est bien muselée en attaque, mais va combler une partie de son retard au retour des vestiaires. Chevigny apporte enfin un peu d’adresse à trois points, et Da Silveira peut enfin faire parler sa taille sur deux actions « and-one ».

A cinq minutes du terme de la rencontre, un énorme shoot « from downtown » de Belabre permet aux visiteurs de revenir à quatre petites longueurs (58-54). Moins sereins, les Cannettans font des erreurs et Prissé-Mâcon en profite pour revenir tout près (61-60) à une minute de la fin.

Kenny Grand, l’assassin silencieux

C’est ce moment que choisi l’ex-joueur de Pro A Kenny Grant pour planter un tir lointain assassin en faveur des Azuréens. Mais encore une fois l’ESPM ne s’avoue pas vaincue et revient à portée de fusil. Cornéo a même le shoot de la gagne entre les doigts à cinq secondes de la fin mais son tir est parfaitement contré par l’arrière Ros.

« C’est dommage, confie Denis Lacroix. Nous avons fait le match que nous voulions faire. Mais nous avons raté trop d’occasions de prendre la tête en fin de rencontre, et cela nous coûte la victoire. C’est rageant. »

Au Cannet : Le Cannet bat Prissé-Mâcon 66-64 (20-14, 16-12, 17-19, 13-19).

Le Cannet : Grant-Christophe-Ricard-Zianveni-Bennett puis Ros, Agostini, Hejoaka, Gallas, Scott. Entr.P. De Marchi.

Prissé-Mâcon : Corneo-Chevigny-Ngaloro-Zapha-Da Silveira puis Belabre, Landu Bongo, Montoya, Kodjo Sitchi, Deal. Entr.D.Lacroix

Valentin Cecchi (CP)