Prissé-Mâcon rate ses débuts face à Charleville « ES Prissé-Mâcon Basket- Site Officiel de l’Etoile Sportive Prissé Mâcon

Prissé-Mâcon rate ses débuts face à Charleville

5-photo-jsl-jean-milleret-1566073073
dimanche 8 septembre 2019 | Actus , Résultats

Partager

D’entrée, le coach Fred Brouilaud lançait son cinq majeur formé de Déal, Beloki, N’Galoro, Chevigny et Randolph. Une grosse cylindrée. L’ESPM menait de cinq points en ne commettant que deux petites fautes dans un premier quart-temps qui voyait la rentrée de Belabre sous un tonnerre d’applaudissements.

L’organisation offensive autour de Déal ou N’Galoro sous le panier mettait Charleville en difficultés (11 fautes en un quart d’heure). Le ton était donné. Chevigny avec son adresse à trois points poussait l’écart à six points.

Une première mi-temps en dents de scie

Quelques balles perdues par un manque d’inattention et les Ardennais parvenaient même à prendre les commandes (29-32) mais N’Galoro et Chevigny, efficaces au tir, gardaient le contact non sans mal. Avec deux meneurs, Alves et Belabre, Fred Brouillaud montrait ses intentions de jouer un basket de mouvement et de vitesse. Une première mi-temps cependant quelque peu en dents de scie sans grande saveur mais passionnante quant à l’incertitude du résultat. Prissé-Mâcon visiblement manquait de lien. L’ESPM apathique laissait échapper son adversaire qui prenait douze points d’avance.

20 points de retard pour Prissé-Mâcon

Le feu dans le fourneau donnait des doutes à une formation qui se cherchait. Randolph par deux paniers bonifiés sonnait néanmoins la révolte. En vain…l’écart grimpant jusqu’à 20 points à 6 minutes de la fin. Les pertes de balle prouvaient que cette équipe est encore en gestation. Malgré une remontada pleine d’émotion, l’ESPM ne pouvait revenir. Et s’inclinait sur le fil Pour Fred Brouillaud : « On a mis trop longtemps à revenir. Nous avons été trop fébriles. »

PRISSÉ-MÂCON – CHARLEVILLE-MÉZIÈRES : 75-77

À Prissé, salle des sports, Charleville-Mézières bat ESPM 77 à 75 (15-21, 19-15, 25-12, 27-16) arbitres Messieurs Ferret et Guyon

Prissé-Mâcon :. Randolph 26, Alves 0, Belabre 1, Aboki 0, Séquelé 5, N’Galoro 14, Déal 9, Maillet 0, Chevigny 15, Haquet 4. 20 fautes

Charleville-Mézières : Depaix 0, Torres 0, Nebor 4, Hangoue 5, Labanère 24, Fall 8, Moturas 15, Nacus 18, Boyer 3 ;

25 fautes

Jean MILLERET (CLP JSL)