Denis Lacroix sera l’entraîneur des Tangos dès la reprise de la prochaine saison « ES Prissé-Mâcon Basket- Site Officiel de l’Etoile Sportive Prissé Mâcon

Denis Lacroix sera l’entraîneur des Tangos dès la reprise de la prochaine saison

denis lacroix
mardi 19 avril 2016 | Actus , Avant-Matchs

Partager

Le président du club l’annonçait il y a peu : l’équipe 1 de l’ESPM Prissé allait avoir un nouvel entraîneur. Fabien Thomas a pris une décision : Denis Lacroix, 31 ans, attaquera pour la reprise de la nouvelle saison début août.

Il est du coin. Denis Lacroix s’est initialement formé en STAPS au Creusot, il a passé le brevet d’Etat 2ème degré en basket, et il a « attrapé le virus du coach » à 19 ans :

« On m’a confié une équipe universitaire quand j’étais au Creusot. J’ai pris le virus, tout de suite. » Le virus, c’est-à-dire la passion. Une bonne maladie si on l’en croit, puisqu’il en a fait son métier. Salarié 8 ans au Coteau Roanne, il coache l’équipe 1 féminine et la fait passer de nationale 3 à nationale 2. Il est sur Lyon actuellement, où depuis 3 ans, il coache aussi en nationale 2. Spécialisé dans le développement des clubs, il gère également une formation d’entraîneurs salariés sur la région Rhône-Alpes.

Gagner n’est pas le fruit d’une injonction mais l’effet d’un travail de construction en amont

Fabien Thomas recherchait un entraîneur qui ait les mêmes valeurs que le club, Denis Lacroix nous en parle :

« La fidélité, c’est avoir le sens du club. On y ajoute la valeur de partage, et d’investissement. Pour moi, il faut développer une histoire, et un contenu, avant de développer le résultat. On va se retrouver autour d’autre chose que la culture de la gagne, qui est importante évidemment, mais qui est le résultat du travail. »

« Prissé, c’est un public, et une ambiance particulière qui ne se refuse pas : à Prissé on joue avant tout pour le plaisir, on a une salle qui sent le basket, avec une histoire. Une salle qui vibre, on ne trouve pas ça partout. »

Denis Lacroix est heureux de ce nouveau poste, sur un terrain avec un gros potentiel. Il pourra aussi accompagner le développement du club, en tous cas il en a envie, dit-il, car c’est aussi son métier. A titre plus personnel, il est content de se rapprocher de son domicile de la Chapelle-de-Guinchay. Il est engagé pour 3 ans, la durée nécessaire à pouvoir se projeter.

Le nouveau coach rencontre les Tangos en ce moment même : prise de contact qui inaugure des relations durables adossées sur « l’engagement, la fiabilité et la loyauté ».

Article Mâcon infos